Ruralité – Après le désert médical, le désert électif ? – Par Marrie de Laval

Après les difficultés à mobiliser les citoyens pour exercer leur droit de vote, voici que la crise touche les candidats aux élections ! Nous voici dans le temps de préparation des Municipales et déjà des communes sont menacées de déshérence et de vacance d’équipe municipale. La taille de la commune ne semble pas en cause, encore que. Projetons-nous dans ce possible futur proche déstabilisant où, au soir du second tour, une municipalité constaterait l’absence de liste, faute de candidats et donc faute d’élus. Que prévoit le code général des collectivités territoriales ? Qu’adviendra-t-il de ces communes sans édiles ?

Vers des conseils municipaux de substitution

Par Marie de Laval

Entre anticipation et scénario catastrophe à Ahuillé, la Baconnière,  Brecé, Courbeveille,  Montenay,  Saint-Baudelle, Saint-Poix… Tandis que à Alexain, Aron,  Charchigné, Méral, Saint-Pierre-la-Cour, Saint-Pierre-sur-Erve, des équipes déjà en place devraient prendre la relève mais rien n’est moins sûr. Il faut reconnaître que tous ceux qui ne se représentent pas ont déjà œuvré durant de nombreuses années, comme simple élu ou comme maire en exercice. A croire que l’on se heurte à l’effet « papy-boom » même en politique.

Tous aspirent à une certaine retraite, à une vie de famille retrouvée et regrettent la complexification des affaires communales, entre réduction des ressources financières et perte de compétences municipales au bénéfice d’agglomération, communauté de communes et autres intercommunalités.

Ce pourrait être aussi une forme de contestation pour des élus en perte de repère quant à la pertinence de l’action publique dans des temps troublés auxquels s’ajoute la réorganisation des collectivités territoriales ...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte