Saint-Julien à Laval : Privatisation et gentrification sont en marche!

Céder au privé ce qui était du domaine public depuis des années - un espace urbanisé acheté par la collectivité locale à l’hôpital - c’est ce qui est en train de se produire à Laval, en plein centre-ville avec la cession de l’Espace Saint-Julien situé sur les quais de la rivière Mayenne et acheté par un fond de dotation dont leglob-journal a révélé récemment l’existence. Au-delà de cette cette vente (terrain, jardin public, immeubles et chapelle déconsa-crée), il s'agit d'une « privatisation opérée entre-soi  » comme notre contributeur la qualifie.  Nicolas Chomel parle d'une « gentrification » qui s’opère sous nos yeux, au détriment des populations les moins aisées qui se voient contraintes de s'éloigner de l'hypercentre. Analyse.

Par Nicolas Chomel*

Pressée de brader le patrimo...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici