Santé – Comprendre l’hôpital à travers sa pharmacie – Par Marrie de Laval

Une grève des urgences hospitalières lavalloises qui perdure. En France le mouvement est actif depuis près d’une année et touche près de 250 sites. S’ajoute depuis, celle des régulateurs du SAMU. Voilà pour les soins. Et en moins de dix ans, coté molécules et médicaments, le nombre des produits en rupture de stock, est passé de 44 en 2008 à 611 en 2014. Et la liste est réactualisée tous les jours par les grossistes régulateurs auprès des pharmaciens. Alors, grande question, qu’advient-il de la pharmacie hospitalière, en général, de celle de Laval en particulier ? Etat des lieux.

L’hôpital soumis à sa pharmacie interne

Par Marrie de Laval

Pour comprendre comment fonctionne la pharmacie interne, connaitre ces difficultés et ces succès, rien de mieux que de s’entretenir...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici