Sauvons les pêcheurs Morgan et Babacar – par Jacques Cherel

Des bateaux usine pêchent dans leurs filets des tonnes de poissons à la fois - Photo illustration

"Faut il sauver le pêcheur Morgan" ? Tel pouvait être le thème de la journée mondiale de la pêche artisanale du 21 novembre 2022. Avec ce titre emprunté au film "Il faut sauver le soldat Ryan" en écho aux désastres de la Première Guerre mondiale, on peut se demander s’il n’y a pas aussi une guerre en mer sur la place et la finalité de la pêche ? - Tribune

Par Jacques Cherel*

Il ne faut pas oublier la sécurité alimentaire. Les pêcheurs ont de plus en plus de mal à se faufiler sur une mer toujours plus encombrée par ...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et smartphones : lisez leglob-journal.fr



Contactez-nous : ici