Services au public : les maires mayennais unis contre les propositions de La Poste

Comment concilier gestion d’un groupe comme La Poste et maintien de l'accueil au public en milieu rural ? À cette question les dirigeants de La Poste semblent avoir fait comme réponse le choix stratégique de réduire l’activité au détriment du service au public. Cette fois, ce sont des communes de plus de 1500 habitants qui sont touchées. Aussi les 12 maires concernés en Mayenne rappellent aux décideurs de La Poste que la concertation est pour le moins un outil de gestion. Leglob-journal publie cette tribune signée par le Président de l'AMF 53

Par Alain Dilis*

Les annonces de diminution des horaires d’ouverture des Bureaux de Poste pleuvent en Mayenne, avec la particularité pour cette année, de viser des communes plus importantes, entre 1800 et 4000 habitants. Comme Louverné, L’Huisserie, Andouillé, Ambrières-les-Vallées, Pré-en-Pail-Saint-Samson, Montsûrs-Saint-Cénéré, Lassay-les-Châteaux, Port-Brillet, Saint-Pierre-la-Cour et Renazé. La fermeture de ces bureaux se situant dans des zones d’habitations denses serait un recul majeur de la présence du service public postal contraire au projet de territoire, garant des équilibres et des solidarités.

La Poste justifie ses décisions par une baisse des fréquentations des Bureaux de Poste et par un besoin de rentabilité ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici