Sur Rocard : «Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître»

Par Michel Ferron, qui a milité à la Fédération du PSU de la Mayenne de 1970 à 1980, membre du Parti Socialiste, ancien conseiller général et qui salue la mémoire de Michel Rocard mort le 2 juillet 2016. Cinq jours après sa disparition, un triple hommage sera rendu à l'un des Premier ministre français ; au temple protestant, aux Invalides avec une cérémonie nationale en présence de François Hollande, puis un dernier au siège du PS. Celui qui n'aimait guère les Mémoires comme il l'a écrit dans les siennes sous le titre «Si ça vous amuse» (578 pages - Flammarion 2010 ) avait pour ambition «d'agir autrement au cœur du pouvoir [...] le grand métier que j'ai choisi, que j'ai fait, et que j'ai aimé, est par nécessité comme une structure double, écrivait-il. Le même individu sur la même trajectoi...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici