Suspendu, puis radié et condamné, le voilà inscrit au Fichier des délinquants sexuels

Trois ans de prison dont vingt-deux mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans, le tout assorti de plusieurs obligations, un ancien médecin anesthésiste-réanimateur en poste à l’hôpital de Chateau-Gontier (ci-dessus) a été condamné le jeudi 14 septembre 2017 en correctionnel à Laval pour «agression sexuelle par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction». Yann-Jean Ginter, 62 ans, a été inscrit au fichier des délinquants sexuels.
Par Thomas H.

a plaidoirie de l’avocat de la défense, Cyril Gosset du barreau de Paris, n’y a rien fait. La peine prononcée accentue celle qui avait été demandée par le Procureur de la République. Quatre mois de sursis mise à l’épreuve de plus lui ont été infligés. L’idée maîtresse avancée par l’avocat de la défense que «la nudité ne...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici