Du Travail que vaille!

A l'instar de l'informatique, le “oui-non” semble gagner du terrain dans le monde du travail, où les salariés sont de plus en plus soumis à une démarche managériale qui consiste à considérer l'individu dans l'entreprise comme un "objet global". Certaines de ses qualités sont gommées pour ne retenir que certains aspects négatives en cas de conflit.

Par Thomas H.

Fin 2013, un laboratoire de développement IFF devrait être basé sur Laval. Sur le site de l’usine Thalès. Une vingtaine de cadres de ce groupe devraient arriver en 2012 et une dizaine l’année suivante pour le faire prospérer. C’est ce que croient savoir des représentants du personnel.

Le sigle IFF, (Identification Friend or Foe), désigne un dispositif électronique embarqué. Il a été développé par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Il permet, par interrogation radar, d'identifier les aéronefs "amis" ou "ennemis". Depuis ce temps, on imagine bien que le système a évolué et qu’il mutera encore notamment dans sa version militaire pour détecter les avions « amis-hostiles ». Préparer la guerre, n’est-ce pas préserver la paix ont coutume de dire les industriels concernés.

Chez Thalès, comme dans toutes les grandes entreprises, l’évaluation du travail est de plus en plus codifiée. Il faut bien évaluer et travailler de façon rationnelle à l’évaluation. Aussi lors de l’entretien annuel par exemple, les salariés de l’entreprise sont sondés. « A la suite de l’entretien, le rôle du manager est de fournir à son collaborateur une synthèse de son évaluation […] quelques lignes qui formalisent le feed-back du manager et les points forts des réflexions qu’il a pu livrer à son collaborateur pendant l’entretien d’activité […] » dit la nomenclature.

Classification - Le salarié est alors l’objet d’un sch...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule d'abonnement et de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal