Tribune – « Fier d’être un hospitalier, (…) et de mon hôpital» – Par André-Gwenaël Pors

Par André-Gwenaël Pors, directeur de l'hôpital de Laval - La santé et plus généralement le "care", c'est-à-dire littéralement "prendre soins" ne laisse pas indifférent, car c'est un sujet concernant. Mais vivre en bonne santé est paradoxalement de plus en plus une incertitude alors que l'espérance de vie dans notre pays à tendance à s'allonger. Plus généralement se faire soigner coûte de plus en plus cher même si nous avons un système d'assurance maladie qui, fort heureusement, nous protège. Une Sécu que certains dans l'hexagone décrient et d'autres, en dehors de nos frontières nous envient. En Mayenne, André-Gwenaël Pors,  le directeur de l'hôpital de Laval se dit sur leglob-journal «fier de [s]on métier» et de son établissement qualifié selon lui à tord de «maillon faible». 

Nous vi...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici