Tsunamis politiques, chocs, contre-chocs : 11 septembre, 21 avril et après ?

Des aspects de la pensée contemporaine avec le regard toujours «passionné pour la chose politique» de Rémy Simon. Ce lavallois a vécu «35 ans de militantisme bénévole» et douze ans de politique comme élu à la Mairie de Laval - sur la liste Laval Autrement puis sous l'étiquette Vert mayennais. Il se souvient. «Le choc des attentats du 11 septembre et l'horreur de voir arriver Le Pen au second tour de l'élection présidentielle de 2002» écrivait-il simplement en 2007 au moment où il annonçait dans un communiqué son retrait de la vie politique. Presque 10 ans plus tard, retour sur un passé qui devient un présent du futur.
Récit de vie

11 septembre 2001 : des commandos d’Al Qaïda détournent des avions et frappent les États-Unis. L’hyper puissance est touchée au cœur, sur son sol. A Lava...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici