Ukraine : vendre une guerre avec les bons narratifs – Par Henri Marteau

Un chmp de colza aux couleurs de l'Ukraine

Opinions - Henri Marteau cite Montesquieu qui estimait en son temps que « Les responsables des guerres ne sont pas ceux qui les déclenchent, mais ceux qui les ont rendues inévitables… ». Et il fait ce constat : « comme hier l'Irak, la Libye, la Syrie, cette guerre en Ukraine a malheureusement provoqué chez nous une catastrophe informative de la part des médias dominants en adoptant un parti pris russophobe, sans vérifier leurs sources.» Et il ajoute : « Je ne suis ni journaliste, ni historien, j'ai simplement essayer de remettre cette guerre dans son contexte. »

Par Henri Marteau

D'abord, c'est un fait indiscutable : il y a un agresseur : la Russie, et un agressé : l'Ukraine. Depuis la dissolution de l'URSS en 1991, le legs entre la Russie et l'Ukraine n'a jamais été réglé. Depuis son indépendance en 1991, ce pays est traversé par des tensions et a p...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici