Ukraine : vendre une guerre avec les bons narratifs – Par Henri Marteau

Un chmp de colza aux couleurs de l'Ukraine

Opinions - Henri Marteau cite Montesquieu qui estimait en son temps que « Les responsables des guerres ne sont pas ceux qui les déclenchent, mais ceux qui les ont rendues inévitables… ». Et il fait ce constat : « comme hier l'Irak, la Libye, la Syrie, cette guerre en Ukraine a malheureusement provoqué chez nous une catastrophe informative de la part des médias dominants en adoptant un parti pris russophobe, sans vérifier leurs sources.» Et il ajoute : « Je ne suis ni journaliste, ni historien, j'ai simplement essayer de remettre cette guerre dans son contexte. »

Par Henri Marteau

D'abord, c'est un fait indiscutable : il y a un agresseur : la Russie, et un agressé : l'Ukraine. Depuis la dissolution de l'URSS en 1991, le legs entre la Russie et l'Ukraine...

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Abonnez-vous


Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Contactez-nous : ici