Quand face à « harcèlement et tentative de viol » passe la justice

Se défendre face à la Justice

Encadré dans le box des prévenus par trois policiers, il comparait pour "harcèlement ayant entrainé la dégradation de la santé" de sa compagne Maela et "tentative de viol avec administration d'une substance à la victime pour altérer son discernement ou le contrôle de ses actes". Cela s'est passé dans la nuit du 20 septembre 2019 au 21 septembre 2019 à Château-Gontier-sur-Mayenne. Le prévenu a été condamné à six ans d'emprisonnement. C'est aussi un moyen de poser un regard sur la justice ordinaire.

Harcèlement, tentative de viol et violences en récidive

Par Thomas H.

"Cela fait des mois que j'essaye de l'oublier, je ne veux plus la voir..." Le prévenu est prié de "s'adresser à la cour" quand il parle depuis son box où il a été transféré de la maison d'arrêt. C'est ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici