Un bien petit groupe pour un enjeu majeur – Par Marrie de Laval

300 personnes rassemblées à Laval pour dire "ça suffit". Face à des actions inacceptables (dégradation de tombes et de mémorial, de devanture de magasin, de figures nationales) et des propos (injures antisémites) tombant sous le coup de sanctions pénales il est, sans aucun doute possible, nécessaire de manifester son indignation. Pour autant, s'il est souhaitable que la société civile dite « silencieuse » exprime sa réprobation, une telle démonstration ne suffit pas, même s'il est facile de s'en contenter, selon les principes de la « com' », qui consiste à montrer et à répondre quand il est souvent trop tard. Choses vues et entendues à Laval.

Radioscopie d'un rassemblement

Par Marrie de Laval

Politiquement, par le succès et l'ampleur de cette démonstration, chaque camp pourra dorénavant compter ses partisans et ses soutiens. Et la tendance en Mayenne n'est pas flatteuse. Car 300 personnes, estimées, sur le parvis de la mairie de Laval, à l'appel des partis de gauche et d’associations, c'est si peu au regard de l'importance du sujet et malheureusement symptomatique de notre époque où plus rien n'a vraiment d'importance, collectivement, sauf lorsque l'on est directement concerné.

Mais existe-t-il une distinction à opérer entre les Hommes pour leur offrir notre s...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici