Un quinquennat pour la présidente 3.0 des boulangers en Mayenne

La femme du boulanger. Sandrine Ribot devient la première présidente de la Fédération des boulangers de la Mayenne. Bien présente sur les réseaux sociaux, elle a été non pas élue, mais choisie au sein du bureau pour prendre les commandes de la «Fédé en sommeil depuis quelques années». Forte pour le moment d’une douzaine d’adhérents sur les 192 boulangeries artisanales que compte la Mayenne, Sandrine Ribot qui veut absolument travailler en équipe, a plein de projets en tête.

Par Thomas H.

« Cette place m'a été donnée, mais en fait je la voulais... et j’ai très longtemps discuté avec le président sortant je me souviens, et je sentais bien que mon prédécesseur en poste depuis 10 ans n’en voulait plus, bref! Mais je n’ai pas accepté pour être la première femme en Mayenne...non ! Ce ...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici