Un turn-over des officiels face à des politiques qui vont devoir s’adapter

De nouvelles têtes en Mayenne. Des femmes, notamment, respectivement présidente du TGI et procureure de la République et qui officieront pour la première fois, le 28 janvier 2018, à l’Audience solennelle de rentrée de la justice. Dans ce turn-over mayennais, il faut aussi noter le renoncement, à 74 ans, de Jean Arthuis à briguer un autre mandat européen, et le départ du Préfet Frédéric Veaux remplacé par Jean-Francis Treffel en provenance d’un territoire éloigné de la métropole. Des changements, dans une Mayenne qui renouvelle au mieux, tous les trois ans, ses décideurs du centre névralgique de la Justice et de l’exécutif déconcentré. Avec une nécessaire adaptation à la clef pour les personnels politiques qui restent en place.

Par Thomas H.

Il ne sera resté que deux ans et demi en Mayenne. On a rapporté qu’il était « triste » de quitter tous ceux qu’il aura approché et aidé. Mais le girondin de naissance doit poser à présent ses valises préfectorales dans les Landes. Le nouveau locataire de l’hôtel de la Préfecture à Laval arrivera en Mayenne en provenance des îles aux beaux lagons et fera la jonction.

Le Préfet de l'an neuf administrait jusque-là le territoire des Iles de Wallis-et-Futuna. Jean-Francis Treffel revient donc en ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici