Une amende de 56 millions d’euros pour Lactalis, la multinationale lavalloise impliquée dans le « Cartel du yaourt »

lactalislogosiege.jpg

Onze fabricants de produits laitiers frais, dont Lactalis-Nestlé, Senagral (Senoble), Novandie (Andros) ont été épinglés par l'Autorité de la concurrence pour s'être entendus sur les prix des appels d'offres sur des marques de distributeurs. Ils ont été condamnés à 192,7 millions d'euros d'amende. «Il s'agit de l'une des plus grosses décisions », en termes de montant d'amendes, prises par l'Autorité de la concurrence depuis sa création, selon son vice-président.

Par Thomas H.

ans ce dossier, l'amende la plus importante a été infligée à Lactalis-Nestlé, une filiale commune aux deux groupes spécialisée dans les produits frais, 56,1 millions d'euros. L'industriel lavallois a immédiatement annoncé qu'il allait faire appel, jugeant cette sanction « d'une sévérité extrême  », sans cont...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici