Une médecine qui souffre

Par leglob-journal 

On savait déjà que la Mayenne comptait un déficit en médecins généralistes. Voilà une donnée supplémentaire pour bien appréhender la complexité de ce département rural qui doit se doter des moyens de réagir. Le SATM, c’est le seul service inter-entreprises de santé au travail du département de la Mayenne.

Représentation de médécins-professeurs, peinte sur la clôture érigée devant l'Hôpital de Château-Gontier. Clôture qui n'existe plus à présent...

Il compte en 2010, l’équivalent de 22 médecins représentant 17,7 équivalent temps plein, alors qu’il en faudrait 31 au moins pour assurer le respect de la réglementation actuelle. Le SATM est malgré lui hors les clous. Pourtant, il est plus qu’utile. Il assure le suivi de la santé au travail de près de 77000 salariés,...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici