Une Région tirée à quatre épingles par la chambre régionale des comptes

C'est ce qui s'appelle être "épinglé". Beaucoup de remarques plutôt négatives et peu de bons points sont attribués par les magistrats de la chambre régionale des comptes à Nantes (CRC) dans leur rapport volumineux. La CRC a contrôlé la gestion de la Région des Pays de la Loire au premier semestre 2018. "Les multiples carences comptables et risques juridiques relevés dans le précédent rapport (2013) restent d'actualité." écrit-elle.

Un tableau peu reluisant

Par la Chambre régionale des comptes

De fréquentes erreurs altèrent significativement la fiabilité des comptes, relatent les magistrats et ont faussé le résultat pour au moins 165 M€ au total depuis 2012. La méconnaissance du patrimoine est préoccupante. La démarche expérimentale de certification des comptes devra permettre d'améliorer ces points.

L'information financière des élus reste insatisfaisante, surtout pour les engagements pluriannuels d'investissement.

Sous ces réserves, la situation financière apparaît correcte. En 2018, la région disposait d'un budget de 1,64 Md€ de dépenses de fonctionnement et 1,21 Md€ en investissement.

Deux secteurs, ajoutent-ils, les transports ferroviaires et les lycées, expliquent la forte hausse des dépenses. L'importance des investissements a entraîné un recours massif à l'emprunt. Par suite, la dégradation relative de la capacité de désendettement appelle à la prudence."

"De la communication"

Pour Samia Soultani-Vigneron, vice-présidente de la Région, en charge de la simplification et des évaluations des aides aux entreprises que nous avons solliscité pour réagir, cette synthèse représente "une photographie au semestre 2018 et ce n'est pas parlant.

Par exemple, notre capacité d'autofinancement a augmenté et la dette a baissé en 201...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte