Vachement batte!

Alors que le groupe mayennais Lactalis est entré en discussions exclusives en vue du rachat de la deuxième coopérative laitière suédoise qui a donné son accord, gros plan sur le groupe laitier français qui en juillet, a mis la main sur l'immense majorité du capital de l'italien Parmalat à l'issue d'une offensive controversée qui lui permet de devenir le numéro un mondial des produits laitiers.

Par Thomas H.

Le rêve mayennais! - Elles paissent devant l’usine Lactalis à Laval. Immobiles, bien sages, ces vaches artificielles, colorées et statufiées comme un hommage immuable à cet animal qui a fait la fortune du groupe.

Sur le site internet Lactalis International, on peut lire présenté comme un gage de crédibilité : « le lait est l'aliment que produisent toutes les femelles mammifères pour nourrir leurs petits. C'est donc un aliment 100% naturel ! » Pas si simple.

Vache à lait avec s...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici