Pétrus : ces vins se vendent aussi en Mayenne

Dans le nouvel hôtel des ventes de la ville de Mayenne, dans la zone industrielle, les spectateurs-acheteurs potentiels s’installent un à un, ils arrivent par grappes. Logique non? Le commissaire-priseur, lui, abaisse son marteau et frappe un coup sec, des Châteaux-Pétrus viennent d’être achetés. Ça n’a pas duré longtemps.

(Cet article a été publié la première fois le 14 Janvier 2010)

Par Thomas H.

Ces Pétrus, tout le monde finalement les attendait et les lots sont passés en fin de vente, comme le dessert qu’on ne saurait servir avant les entrées. Car il s’agit de bouteilles pour spéculer, c’est-à-dire des lots achetées pour la revente.

Quand on sait qu’un millésime 2000 par exemple s’est adjugé 2 100 euros la bouteille, on imagine le bénéfice qui pourra être faite par la s...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici