Vive «la commune, une idée d’avenir»

«La commune, une idée d’avenir », c'était le thème de la 68ème Assemblée générale de l’Association des Maire de France 53 qui s'est tenu à Gorron. Au XIème siècle cette idée émerge. C'est avec la Révolution Française que les agents municipaux – et les maires - sont élus au suffrage direct pour 2 ans et sont rééligibles. Le millier d’élus de proximité présents Samedi 19 novembre à Gorron dans l'Espace Colmont ont pu entendre disserter longuement sur « la commune une idée d’avenir », sur l’intérêt de l’échelon communal, et sur « sa modernité, sa légitimité » réaffirmées.

Par Thomas H.

« La commune, c’est la modernité a dit le président de la Région Pays de la Loire à la tribune citant l'inventeur des régions, Olivier Guichard l'un de ses prédécesseurs, et elle est encore légitime »...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici