Wikileaks, un livre d’histoires

Wikileaks inquiète l’establishment de la planète. A tort ou à raison. En tout cas il y a à présent un avant et un après. Maintenant on peut toucher la vraie réalité de certaines informations car il a été rendu possible d’appréhender encore un peu plus ce qu'on supposait et que certains qualifie de «cynisme politique» qui conduit des gouvernements, mais pas seulement, à agir à la fois pour leur propre intérêt et sans compter avec ceux des autres nations. C’est sans doute cela ce qu’on appelle en langage politiquement correct “la raison d’État”.

Par leglob-journal.fr

Au Nigeria par exemple, première puissance pétrolière d’Afrique avec 35 milliards de barils de réserve avérée de brut, la compagnie pétrolière Shell se vantait d’« avoir des gens dans tous les ministères importants »....


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici