De l’anglais sur la Tour Eiffel! Shocking?

«La récente polémique qui a surgi à l’occasion de l’affichage sur la Tour Eiffel d’un slogan en anglais « Made for sharing » littéralement “Fait pour partager”, pour lancer la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024, est assez bien représentative de nos rituels accès de frilosité hexagonale, teintée de nationalisme bien-pensant», estime Michel Ferron sur leglob-journal. À lire ses «réflexions libres autour d’une controverse».

Par Michel Ferron*

Que les respectables membres de l’Académie Française, gardiens de la normalité et du bon usage de notre langue se soient émus de cette contagion linguistique, passe encore.

Mais que Bernard Pivot, accoucheur médiatique de nombreux talents littéraires, se laisse aller à une dénonciation étonnante, parlant d’une « ânerie » et déplorant que « Paris, capitale de la francophonie, fasse la courb...

La suite est réservée aux abonnés

Déjà abonné-e ?  Se connecter


Abonnez-vous dès maintenant ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Entrez dans l’investigation, l’analyse, l’opinion et écoutez des podcasts

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts
 
Abonnement de soutien - Vous nous aimez beaucoup
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal
Paiement en une fois, renouvelable chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts
 

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire



Contactez-nous : ici