2021, l’espoir d’une année d’écoute et de dialogue à la Direction de la Solidarité…

La sénatrice Elisabeth Doineau au mégaphone devant les 300 manifestants du 11 décembre 2020

La sénatrice Elisabeth Doineau au mégaphone devant les 300 manifestants du 11 décembre 2020 - © leglob-journal

A la Direction de la Solidarité du conseil départemental, rien n'est encore franchement réglé. Il y a certes eu des réunions de négociations, mais les agents en charge de tout le volet social du Département se donnent rendez-vous en janvier 2021 pour une prochaine AG. Léger mieux, le président du département annonce vouloir "suspendre la réforme des congés des assistants familiaux". Les propositions de création de poste ne satisfont pas les agents qui dénoncent toujours une "souffrance au travail" et des conditions difficiles pour agir et ce depuis plusieurs années.

Le social : de l'écoute et plus de dialogue

Par Thomas H.

La conseillère départemental...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle. Renouvelable chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici