AG Mayenne Bio Soleil : un bel exercice de démocratie économique

A la Biocoop en Mayenne, les six derniers mois avaient été ponctués par deux mouvements de grèves en novembre 2017 et avril dernier. Et fin mai, la coopérative Mayenne bio Soleil (4 magasins, 60 salariés) a convoqué son Assemblée Générale (AG) dans l’amphithéâtre du lycée agricole de Laval. Elle venait clore un exercice 2017 marqué par une importante crise de confiance entre le directoire et toutes les composantes de l’entreprise : salariés, clients sociétaires, agriculteurs locaux fournisseurs et Conseil de Surveillance représentant des sociétaires. Retour sur cet épisode démocratique particulièrement instructif.

Par Nicolas Chomel*

A l’origine de cette « crise de confiance  » on trouve une direction générale à la tête de l’entreprise coopérative, arrivée il y a juste 18 mois et...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici