Coronavirus, et après ? Stop ou encore ? – Par Nicolas Chomel

Image extraite du film prémonitoire de Richard Fleischer Soleil Vert - 26 Juin 1974

Oui, que faisons-nous? Recommençons-nous comme avant? Ou bien faisons-nous sérieusement le bilan de ce qui nous a mené à cette crise qui nous a "assignée à résidence pendant deux mois"? Punis, confinés, culpabilisés, infantilisés, contrôlés et angoissés, il est venu à présent le temps de la pause et de la réflexion dans l'organisation de notre société, ce que Nicolas Chomel appelle "décroissance" pour freiner la fuite en avant que nous avons connu jusqu'à lors et qui pourrait nous précipiter dans une impasse...

Par Nicolas Chomel*

La pandémie actuelle du Covid-19, au-delà des drames sanitaires et humains qu’elle provoque et de la situation de stress des personnels soignants des hôpitaux déjà rincés par plus de dix ans de politiques d’austérité budgétaire, plonge d’ores et déjà l’économie dans une crise de grande ampleur. Les experts annoncent même qu’elle n’aurait pas connu d’équi...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal