Denis Waleckx : « Le rôle de l’École, c’est un travail au long cours »

Une « École de la confiance », instituée par une loi, celle du ministre Jean-Michel Blanquer qui ne fait pas l'unanimité, et qui permettrait la nécessaire mise en œuvre de la confiance. Avec plus de « justice sociale » et une « élévation du niveau de formation ». Derrière ces mots, une réalité en Mayenne, en cette rentrée scolaire 2019, celle d’une École qui devrait « donner à chacun une chance de réussir ». Etat des lieux.

Rentrée scolaire, à cartable ouvert

Par Thomas H.

Denis Waleckx affiche le sourire de circonstance, celui de l'élève qui vient d'avoir une bonne note. Assis à la table de réunion,f situé devant son bureau au deuxième étage de la cité administrative, et assisté comme chaque année de son adjoint et du responsable des ressources humaines, la première phrase que le Directeur académique des services de l'Education Nationale prononce, c’est au sujet de la Carte scolaire : « C’est la 3 ème année consécutive, et j’en suis fier, qu’il n’y a pas eu de fermeture de classe à la rentrée...» C’est dit. L’inspecteur d’académie de la Mayenne estime que « c’est dû à l’effet Convention ruralité [...] »

Du coup en cette rentrée de septembre, si on fait un bilan de la Carte scolaire dans le premier degré, impossible de...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici