La France Insoumise se sent « injustement » exclue du jeu des Municipales à Laval

La France Insoumise (FI) à Laval regrette profondément de ne pas pouvoir faire partie du rassemblement des forces de gauche à Laval qui a conduit à la liste Laval, Écologiste et Solidaire. Une liste emmenée par EELV avec plusieurs partis politiques de gauche, adossée à des militants associatifs. Les Insoumis lavallois expliquent avoir adhéré rapidement au collectif qui s’était réuni en juillet 2019 et qui militait pour un large rassemblement à gauche en vue des municipales. Un appel dit du 14 juillet émanant du PCF, de Génération-s et de la Gauche Républicaine et Socialiste auquel la FI avait répondu très favorablement et dans lequel elle souhaitait s’inscrire, ne posant qu'une seule condition. Mais, entre l’envie et la réalité en politique, et sur le terrain les négociations, il y a un e...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici