Les jours heureux de Jean-Luc Bansard : « raconter hier pour rêver demain »

Les jours heureux de Jean-Luc Bansard. C’est finalement dans la cour de son Théâtre du Tiroir, rue Jean Macé à Laval, que se tiendront les représentations du concert-lecture qu’il entendait donner initialement en plein-air, sur le parvis du Château-neuf en centre-ville de Laval. La préfecture en raison d'un décret du ministère de la Santé n’a pas souhaité l’autoriser à occuper cet espace public pourtant vaste et permettant de répondre aux normes de distances sanitaires... Mais au delà de cet épisode, l'essentiel est dans l'Art.

"Raconter hier pour rêver demain..."

Par Thomas H.

« Ma référence, c’est l’oeuvre du Conseil national de la Résistance (CNR) avec l’exact texte qui en est sorti le 15 mars 1944 ». Jean-Luc Bansard le déclamera sur un fond musical avec force et jubilation. Comme il l'a fait, déjà, dans les rues de Rennes (Photo ci-dessus), il n'y a pas si longtemps. A Laval*, c'est finalement en plein air que le spectacle sera joué à proximité du Théâtre Jean Macé ; la préfecture ayant refusé son idée d’occuper le parvis du Château-neuf en interdisant jusqu’à nouvel ordre les rassemblements sur la voie publique de plus de dix personnes. 

« Le texte du CNR a été baptisé Les jours heureux par les membres du CNR eux-mêmes, en référence à un...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici