Les travailleur-se-s mayennais-es doivent être protégé-e-s ! – Par la Fédération du PCF

Tribune - "L'humain d'abord", c'était le slogan des communistes aux Européennes. C'est ce que propose, depuis quelques années, le Parti communiste français, dans ses prises de positions et de paroles. C'est aussi ce qui guide en Mayenne Camille Pétron et Jacques Poirier, les co-secrétaires de la Fédération du PCF qui nous ont fait parvenir cette Tribune. Un hommage à tous ceux qui travaillent, et "sont au front" pour aider ceux qui souffrent et "répondent aux besoins vitaux de la population".

"Ils sont à la hauteur de la crise que nous connaissons. Protégeons-les !"

Par la Fédération du PCF 53

Face à une crise sanitaire sans précédent dans l’histoire récente de notre pays, une partie importante de notre population est confinée depuis lundi dernier afin de limiter la propagation rapide du Covid-19. Mais beaucoup de salarié-e-s de notre département sont aussi les premier-e-s au front pour répondre aux besoins vitaux de la population.

Nous pensons aux personnels de santé qui tentent de répondre au mieux à l’urgence dans des conditions de travail dégradées comme ils le dénoncent depuis un an. En Mayenne, comme ailleurs, il convient de dénoncer le risque de manque de protection des salarié-es soignants ( stock de masques qui fond...) à l’Hôpital notamment.

Nous pensons aux agents de l’Etat, des collectivités locales, qui assurent les missions régaliennes et les solidarités sur les territoires qui sont essentielles dans cette période. Ils font chaque jour la démonstration du rôle indispensable de nos services publics.

Nous pensons à tou-te-s celles et ceux qui doivent continuer de produire et travailler pour nous permettre de manger, de nous déplacer, d’accéder à l’énergie. Nous saluons leur engagement, leur courage, nous les remercions pour leur ...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule d'abonnement et de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal