Éducation : Lettre ouverte d’une « Dirlette » qui raconte son quotidien

"Chers parents", c'est comme cela que cette directrice d'école a commencé sa lettre qu'elle a diffusée, dans un premier temps, sur un compte Facebook en accès restreint et destinée aux enseignants et directeurs d'écoles. Une lettre qui, avec son consentement, est à présent ouverte. Un véritable plaidoyer pour cette profession qui côtoient les générations montantes, celles qui feront les Français de demain. A l'heure du Grand Débat, Leglob-journal qui a été alerté de l'existence de ce texte le publie volontiers parce qu'il reflète le quotidien des enseignants, - des femmes, des hommes qui ne sont pas assez reconnus à leur juste valeur -, et qui ont notamment pour mission essentielle de passer du savoir et des connaissances. 

Par C.K. *

Non, je vous rassure, les enseignants ne sont pas vos ennemis. Confierions-nous ce que nous avons de plus cher (en l’occurrence nos enfants) à un ennemi ? Peut-on l'appeler ainsi, celui qui se permet d’apprendre à nos chérubins à lire, écrire, compter, mais aussi à être poli, à être respectueux, à vivre en collectivité, à questionner, réfléchir, découvrir le monde qui l’entoure, mais aussi faire des erreurs mais persévérer, pardonner (et même demander pardon), tout en développant son esprit de curiosité, voire son esprit critique, en acquérant de nouvelles connaissances dans plusieurs domaines, et tout simplement en apprenant à grandir ?

Bref, un ennemi pourrait-il faire de nos enfants des citoyens instruits et éclairés ? Tout cela en étant à la fois, selon les jours, assistante sociale, infirmière, policière, psychologue, thérapeute, garde-fous et j’en passe. C’est justement ce qui fait la richesse de ce beau métier malheureusement entaché par l’image qui est véhiculée à droite et à gauche.

L’enfant-roi es...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte