Littérature – Monique Molière a lu pour vous…

 

Les démons du passé se déchaînent même en Alaska. Alors qu’il s’apprête à réintégrer la police, Nimrod Russell a une mauvaise surprise. Une ex-petite amie, Judith Gibbons, refait surface dans sa vie et le supplie de retrouver son petit garçon, disparu sans laisser de trace.
Aurore de sang
d'Alexis Aubenque ( Robert Laffont)

Critique par Molière M.

En cette fin d'été, les aurores boréales du siècle ont commencé à apparaître dans le ciel de White Forest amenant des dizaines de milliers de touristes. À deux jours du pic lumineux, des manifestants écolos s’agitent contre cette présence massive. La ville est sur les charbons ardents. C’est ce moment que choisit Judith Gibbons pour venir frapper à la porte de Nimrod Russell. Surprise !

Après leur séparation, la jeune fe...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle, renouvelable chaque mois.
Formule sans engagement, résiliation à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture.
Paiement en une fois, engagement 1 an, renouvelable.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici