Molière a lu pour vous…

Outre-terre de Jean-Paul Kauffman -

Eylau, qui se souvient du nom de cette bourgade de Prusse orientale ? Peu d’entre nous et pourtant, la guerre a creusé en ces lieux les sillons sanglants d’un désastre. Le 8 février 1807, le maréchal Murat lance contre les troupes russes la plus grande charge de cavalerie de l'histoire.

Critique par Molière M.

Il est des géographies propices à la démesure comme Eylau, autrefois nommée Königsberg, cette petite bourgade fondée par les chevaliers teutoniques est située dans l'enclave de Kaliningrad en territoire russe. Jean-Paul Kauffmann part à la recherche des mémoires d'Eylau, se glisse dans les interstices de l'histoire et arpente le champ de bataille sur les traces de Napoléon et du Colonel Chabert.

Eylau, une victoire à verser au compte de l’empereur. Vive le pouvoir impérial français et son appétence bestiale de conquête ! Le destin avec une souplesse coupable se plia à l’hégémonie paranoïaque, enfin, pas tout à fait, puisque c’est à Eylau que l'Empereur entendit sonner le glas de sa chance légendaire et mesura le poids de la fatalité.

Ainsi commence le récit de la bataille. Le 14e régiment d'infanterie encerclé, fut anéanti, sous les yeux de Napoléon. La tête froide, il ordonna à Augereau de tenter une opération de sa...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici