Point de système de retraite par points, scandent en Mayenne, les syndicats

"Convergence", "coagulation", "cristallisation", on ne compte plus les termes pour dire la crainte pour le gouvernement de voir la mayonnaise prendre comme en 1995. Le 5 décembre 2019, il est question de « faire un front du refus » concernant la réforme des retraites, le « système universel par points » voulu par le chef de l'Etat, au nom de l’égalité. Combien seront-ils en France et en Mayenne à manifester ? Ce qui importe disent les syndicats, c’est d'éviter de « gommer l’histoire ».

« Pas question
de battre retraite le 5 décembre»

par Thomas H.

Des syndicats presque unanimes, car dans le concert actuel de protestation, il manque la CFDT. La centrale syndicale n’appelle pas. Pourtant « en mettant un trait sur les 42 régimes spéciaux qui sont des acquis depuis le Conseil national de la Résistance», le gouvernement d’Édouard Philippe, - disent les quatre syndicats qui appellent - de concert - à descendre dans la rue -, compte bien « baisser le montant de toutes les pensions ».

Pour la CGT, FO, FSU et Solidaires avec le concours d'une partie des lycéens ( MNL53), il s’agit pour Emmanuel Macron, comme le dit Sébastien Lardeux de l’Union départementale Force Ouvrière 53, de «  niveler par le bas et de créer des salariés très vieux et des retraités très pauvres. » Fait notoire, la CFE-CGC, c'est-à-dire les cadres, appelle aussi à rejoindre le mouvement.

Le 5 décembre, c’est clair. Selon Isabelle Vitry Brochard de la CGT 53, "il ne s’agit ps de défendre les régimes spéciaux mais bien le système français de retraite par répartition.» Pour les syndicats, il ne faut pas se tromper de cible, « au nom de l’égalité on veut démanteler le système de retraite actuel pour fair...

 


Pour lire la totalité de cet article, vous devez être abonné. Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal - Faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
Je soutiens leglob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
Je soutiens leglob-Journal

J'ai un compte, je me connecte