Réfléchissons avant d’applaudir l’école maternelle obligatoire dès trois ans – Par Pascal Grandet

L'annonce surprise, mardi 27 mars, par le Président de la République d'une «instruction obligatoire» à partir de trois ans dès la rentrée 2019 devant les Assises de l’école maternelle réunies par Boris Cyrulnik - sans que les enseignants n'aient d'ailleurs été associés à sa préparation - n'est pas forcément une bonne nouvelle. C'est ce qu'estime et développe Pascal Grandet sur leglob-journal, cet ex-responsable syndical qui a été enseignant en Mayenne.

Par Pascal Grandet

Elle relève au mieux du coup médiatique car 97,6% des enfants de 3 ans sont déjà scolarisés. Sans mépriser l’intérêt de s’occuper des 26 000 petits du même âge qui ne fréquentent pas encore l’école à cet âge, chacun pourra convenir qu’il y a quelque décalage entre la publicité faite à l’annonce présidentielle et son e...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Pour obtenir l'accès à la totalité de cet article, choisissez l'abonnement qui vous convient. Vous aurez ainsi accès à tous les articles du Glob-journal



Faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici