Union Européenne : entre trahisons et reniements – Par Michel Ferron

Toronto, lettre du Québec sur l'UE par Michel Ferron

Toronto - Photo © Michel Ferron

Europhilie

Notre contributeur et Président de la Maison de l'Europe en Mayenne nous écrit cette lettre du Canada, à quelques encablures de la prise par la France de la Présidence du Conseil de l'Union européenne (du 1er janvier au 30 juin 2022), Michel Ferron y dénonce "un concert de reculades et de reniements" qui affaiblissent selon lui la crédibilité de la gouvernance européenne. Il épingle notamment l'ancien commissaire européen, Michel Barnier qui, candidat à la Présidentielle de 2022, met de coté son statut d' "européen orthodoxe". Pour Michel Ferron, "L’Europe a besoin d’être défendue avec constance", ce qu'il aime à faire dans les colonnes du Glob-journal.

Lettre du Québec 

Par Michel Ferron*

A quelques mois de la...


Leglob-journal réserve cet article à ses abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Il vous reste 85% à lire. Abonnez-vous

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 €
J'opte pour 12 mois de lecture. Paiement en une fois. Renouvelable chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Renouvelé tacitement chaque mois. Sans engagement.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Faites le choix de l'investigation en Mayenne



Contactez-nous : ici