| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

La LGV qui mettra Paris de Laval à un peu plus d’une heure, c’est pour bientôt. Le 2 juillet, la LGV Ligne à Grande Vitesse comme on l’appelle en Mayenne, cet axe de communication ferroviaire attendu sera mis en service. Outre l’aspect grandes lignes il devrait améliorer les dessertes transversales, les connexions horizontales. Car il n’y a pas que les verticalités. "Paris-Province" comme on disait dans les années 60, bien avant la décentralisation qui a permis de développer les départements. Bien avant aussi que le mot région ne mette au placard justement le terme de province, jugé trop méprisant. LGV et enjeux de territoire par le président de Made in Mayenne

- Par Laurent Lairy*

Impliqué, dans l’intérêt général, pour le développe- ment de notre territoire, je me réjouis de la mise en service de la ligne LGV en juillet 2017 qui va permet- tre aux Mayennais de rejoindre Paris en 1h10 et aux Parisiens de venir en Mayenne dans le même temps. 

Cette liaison rapide sera forcément bénéfique pour les échanges, économiques, multi-culturels et touristiques ! Avec cette mise en service, nous pouvons parler d’une véritable décentralisation "montante" et "descendante". Statistiquement nous savons aussi que toutes les villes qui ont été reliées à 1 heure de la capitale, se sont toutes développées en matière de démographie, d’économie, de formation, de tourisme.

Les enjeux sont donc très importants et le département de la Mayenne, Laval agglomération se sont organisés depuis plusieurs années pour préparer cet événement. Aménagements et équipements urbains (exemple : travaux du quartier de la gare, espace Mayenne, etc.), déplacements à partir de la gare sur tout le département (transports en commun et autres moyens adaptés), accueil et promotion du territoire par notamment la mise en valeur de l’offre touristique. 

Et puis, les organisations patronales et élus, se mobilisent pour réfléchir et créer les conditions pour attirer des investisseurs sur notre département. Proposer des alliances économiques, développer l’offre en matière de formation, car nous savons toutes et tous que ce qui crée les conditions du développement et des échanges, c’est la proximité. 

Par ailleurs, il y a un deuxième événement tout aussi important, dans le même temps, qui sera mis en service. La ligne TERGV entre Rennes et Nantes, via Laval, Sablé, Angers. Ainsi, nous aurons la possibilité de nous rendre à Rennes en 25 minutes, à Angers en 52 minutes à Nantes en 1h35.

Tout ceci, pour les mêmes enjeux et sans doute les mêmes effets de dynamisation, d’échanges, grâce à cette précieuse proximité inter-régionale.

Enfin, l’enjeu ultime qui doit être relevé, c’est la mise en avant de notre offre en matière de qualité de vie, pour attirer des publics qui veulent s’épanouir sur notre territoire et partager notre ADN ! Mais qu’est-ce que c’est que la qualité de vie en Mayenne ? 

Notre qualité de vie c’est sans doute, offrir la possibilité de réussir à la fois sa vie familiale et professionnelle en toute sécurité, tout en étant connecté au monde moderne ! Et cela, je pense que très peu de territoires en France peuvent l’offrir.

Carte de voeux envoyée par le président du Département, il y a six mois - fier d'être mayennais

* Président de Made in Mayenne.


Réagir

71 minutes Laval-Paris : la LGV porte en elle l’ADN du développement

Publié le: 19 juin 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Actuel LGV 53
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS