Real Laval Virtual 2017, choses vues

Une région proche hyper RV
Une région proche de la notre et hyper RV
C'est comme dans tout, il faut savoir montrer le chemin...
C’est comme dans tout, il faut savoir montrer le chemin…
Olivier Richefou, le président du conseil départemental se fait appareiller
Olivier Richefou, le président du conseil départemental se fait appareiller
Quand la réalité s'empare de la fiction
Quand la réalité s’empare de la fiction
S'allonger, cheveux aux vents, pour voler et planer comme un oiseau
S’allonger, cheveux aux vents, pour voler et planer comme un oiseau
Jeux de couleurs et de réalités vestimentaires
Jeux de couleurs et de réalités vestimentaires

 

L'oiseau de la French Tech?
L’oiseau de la French Tech?

Par Thomas H.

Le Salon lavallois est devenu bien réel. La réalité a même été augmentée. Plus d’espace, une professionnalisation qui s’affiche et une prétention à tenir son rang dans le concert de la RV, la Réalité Virtuelle, comme on dit familièrement.


Laval Virtual 2017 (22 au 26 mars, cette année) regroupe plus de 240 exposants qui en plus de s’acquitter des droits d’exposer leurs merveilles de technologies, auront payé le badge d’accès 200 euros. Un sésame pour entrer dans la petite Mecque des mecs et nanas branché(e)s et connecté(e)s.

Au coté du stand de la Région Normandie, s’affichant hyper RV, le président du Département de la Mayenne s’est essayé, le temps d’une visite, à dépasser la réalité, en se faisant appareiller la main, histoire d’attraper des objets virtuels sur un écran ; d’autres ont testé l’immersion totale en « volant » et pilotant, couché sur un robot, avec lunettes connectées.

À Laval Virtual, il y a surtout ceux qui montrent la lune, quand ceux qui n’y croit pas – mais c’est rare – se contentent de regarder le doigt pointé. Laval Virtual donne en Mayenne de la visibilité à la RV, un futur technologique pas si lointain que ça, et qui va vite devenir notre quotidien!

Laisser un commentaire