Podcast > Le trou noir de Laval Virtual – par Laurent Chrétien 🔓

L'entrée du Laval Virtual Center à Laval qui organise le salon Laval Virtual...


Par Thomas H.


La belle lettre U sur leglob-journal

Une énorme zone de turbulences pour le « premier hub international sur la Réalité virtuelle et la Réalité augmentée » à Laval.

L’association Laval Virtual et sa gouvernance ont été l’objet de deux audits officiels, un piloté par la Région Pays de la Loire et l’autre par Laval Agglomération qui devrait « en tirer les conséquences en terme de restructuration avant l’été » selon Florian Bercault le président de Laval Agglomération qui s’est exprimé de façon évasive sur le dossier en conférence de presse d’avant conseil communautaire.

Ce podcast a été enregistré quelques jours après l’édition 2022 du Salon Laval Virtual. Et bien avant la démission de Laurent Chrétien, qui nous avait déclaré que la « privatisation » de Komodal était en route. Il en devient d’ailleurs le « patron ».


Au Laval Virtual Center (LVC), le siège lavallois de la Réalité virtuelle et augmentée, « une quarantaine de personnes y travaillent tous les jours » , en « immersion dans un concentré d’innovations » . L’ association Laval Virtual qui s’en occupe (avec un budget de 3 098 000 € HT) hébergée au sein du Laval Virtual Center, – le bâtiment situé à l’entrée de la ville de Laval -, a vu le financement de Laval Agglomération être conventionné en 2020 à hauteur de 620 000 € par une « convention en complémentarité du soutien financier régional (305 000 €) », en vue de « développer l’attractivité du territoire lavallois et la mise en oeuvre de services au sein du Laval Virtual Center auprès d’un public d’entreprises innovantes« . Une convention signée par la présidente de la Région Chistelle Morançais et Florian Bercault qui, selon Laurent Chrétien, croit beaucoup plus en la Réalité Virtuelle que son prédécesseur François Zocchetto

Le maire de Laval et président de l’Agglo a rencontré Béatrice Mottier, l’ex-adjointe de Francois Zocchetto (UDI) référente politique en la matière, le 23 avril pour parler « Culture et Réalité Virtuelle » …


Le Lundi 30 mai 2022 un Conseil d’administration extraordinaire s’est tenu au chevet de l’Association. L’ un des objectifs est ni plus ni moins de « sauver Laval Virtual et le festival Recto verso » .


Le plafond du grand hall d'entrée du Laval Virtual Center - © Leglob-journal.fr en Mayenne
Le plafond du grand hall d’entrée du Laval Virtual Center – © Leglob-journal.fr

Laurent Chrétien reconnait que sa structure « a rencontré des difficultés » , sans plus, mais il ajoute vous l’entendrez dans ce podcast enregistré quelques jours après l’édition 2022, que « la capacité d’innovation de ses équipes a pu contrecarrer le manque à gagner » .


Association virtual Laval et son direceteur général dans son bureau au Laval Virtual Center... Photo Leglob-journal.fr
Laurent Chrétien, dans son bureau alors directeur général, salarié de Virtual Laval – © leglob-journal.fr

Pour le président de Laval Agglo, « avec un déficit structurel et conjoncturel, on ne peut pas laisser en l’état (…) Mais une structure qui double ses salariés [Beaucoup de CCD, NDLR] en un an et demi... » remarque simplement Florian Bercault, sans terminer sa phrase…

Le directeur général de Laval Virtual Laurent Chrétien évoque aussi, vous l’entendrez, la version chinoise du salon qui n’a pas pu se dérouler à Qingdao, une ville de huit millions d’habitants en raison du Covid et ce que cela a généré pour l’association. ◼


le slogan du Glob-journal

Laisser un commentaire