Podcast > Le trou noir de Laval Virtual – par Laurent ChrĂ©tien 🔓

L'entrée du Laval Virtual Center à Laval qui organise le salon Laval Virtual...


Par Thomas H.


La belle lettre U sur leglob-journal

Une énorme zone de turbulences pour le « premier hub international sur la Réalité virtuelle et la Réalité augmentée » à Laval.

L’association Laval Virtual et sa gouvernance ont Ă©tĂ© l’objet de deux audits officiels, un pilotĂ© par la RĂ©gion Pays de la Loire et l’autre par Laval AgglomĂ©ration qui devrait « en tirer les consĂ©quences en terme de restructuration avant l’Ă©té » selon Florian Bercault le prĂ©sident de Laval AgglomĂ©ration qui s’est exprimĂ© de façon Ă©vasive sur le dossier en confĂ©rence de presse d’avant conseil communautaire.

Ce podcast a Ă©tĂ© enregistrĂ© quelques jours après l’Ă©dition 2022 du Salon Laval Virtual. Et bien avant la dĂ©mission de Laurent ChrĂ©tien, qui nous avait dĂ©clarĂ© que la « privatisation » de Komodal Ă©tait en route. Il en devient d’ailleurs le « patron ».

Au Laval Virtual Center (LVC), le siège lavallois de la RĂ©alitĂ© virtuelle et augmentĂ©e, « une quarantaine de personnes y travaillent tous les jours » , en « immersion dans un concentrĂ© d’innovations » . L’ association Laval Virtual qui s’en occupe (avec un budget de 3 098 000 € HT) hĂ©bergĂ©e au sein du Laval Virtual Center, – le bâtiment situĂ© Ă  l’entrĂ©e de la ville de Laval -, a vu le financement de Laval AgglomĂ©ration ĂŞtre conventionnĂ© en 2020 Ă  hauteur de 620 000 € par une « convention en complĂ©mentaritĂ© du soutien financier rĂ©gional (305 000 €) », en vue de « dĂ©velopper l’attractivitĂ© du territoire lavallois et la mise en oeuvre de services au sein du Laval Virtual Center auprès d’un public d’entreprises innovantes« . Une convention signĂ©e par la prĂ©sidente de la RĂ©gion Chistelle Morançais et Florian Bercault qui, selon Laurent ChrĂ©tien, croit beaucoup plus en la RĂ©alitĂ© Virtuelle que son prĂ©dĂ©cesseur François Zocchetto… Le maire de Laval et prĂ©sident de l’Agglo a rencontrĂ© BĂ©atrice Mottier, l’ex-adjointe de Francois Zocchetto (UDI) rĂ©fĂ©rente politique en la matière, le 23 avril pour parler « Culture et RĂ©alitĂ© Virtuelle » …


Laurent Chrétien, directeur général de Laval virtual, dans son bureau à Laval - © Leglob-journal.fr en Mayenne
Laurent ChrĂ©tien, directeur gĂ©nĂ©ral de Laval Virtual, dans son bureau Ă  Laval – © Leglob-journal.fr

Le Lundi 30 mai 2022 un Conseil d’administration extraordinaire s’est tenu au chevet de l’Association. L’ un des objectifs est ni plus ni moins de « sauver Laval Virtual et le festival Recto verso » .


Le plafond du grand hall d'entrée du Laval Virtual Center - © Leglob-journal.fr en Mayenne
Le plafond du grand hall d’entrĂ©e du Laval Virtual Center – © Leglob-journal.fr

Laurent ChrĂ©tien reconnait que sa structure « a rencontrĂ© des difficultĂ©s » , sans plus, mais il ajoute vous l’entendrez dans ce podcast enregistrĂ© quelques jours après l’Ă©dition 2022, que « la capacitĂ© d’innovation de ses Ă©quipes a pu contrecarrer le manque Ă  gagner » .

Pour le prĂ©sident de Laval Agglo, « avec un dĂ©ficit structurel et conjoncturel, on ne peut pas laisser en l’Ă©tat (…) Mais une structure qui double ses salariĂ©s [Beaucoup de CCD, NDLR] en un an et demi... » remarque simplement Florian Bercault, sans terminer sa phrase…

Le directeur gĂ©nĂ©ral de Laval Virtual Laurent ChrĂ©tien Ă©voque aussi, vous l’entendrez, la version chinoise du salon qui n’a pas pu se dĂ©rouler Ă  Qingdao, une ville de huit millions d’habitants en raison du Covid et ce que cela a gĂ©nĂ©rĂ© pour l’association. â—Ľ


le slogan du Glob-journal

Commenter cet article