Contre les ordonnances Macron : à Laval, un cortège « bien plus» fourni «que prévu»

manifmacron12sept2017lepont-2.jpg

manifmacron12sept2017mai68-2-2.jpg

blanc120-3.jpg

800 dans les rues de Laval

«Plus que prévu…» selon les organisateurs, CGT, FSU, FO et Solidaires qui avaient « peur du flop

Des têtes connues, comme à chaque rassemblement de contestation sur Laval, mais aussi des manifestants qui de l’avis des responsables syndicaux sont descendus dans la rue pour la première fois.

Et puis des lycéens qui avaient rejoint le cortège. Et qui rêvent de «révolution».

manifmacron12sept2017lepont-2.jpg

Un petit tour dans le centre de Laval

blanc_long-12.jpg

«Il suffit de passer le pont et c’est tout de suite l’aventure…», chantait Georges Brassens. C’est ça.

Les manifestants non content de le franchir le Vieux Pont, y ont fait une pause.

Dans le cortège Alexandre éleve d’une école d’ingénieur sur Laval, Eva ou bien Solen qui sont là pour «manifester qu’ils existent et pensent à leur avenir».

__1__

Revendications

blanc_long-12.jpg

manifmacron12sept2017lepoing-2.jpg

blanc_long-12.jpg

«Un désir de futur»

«Ceux qui sont rien» se font entendre. Sur la pancarte bricolée, on affiche la couleur. «Fainéant, cynique» ou autre chose? Rien de tout ça.

L’arrogance du Président est souvent citée.

Le gouvernement qui prévient «on ne refera pas le match» et les paroles de l’exécutif créant la distance ont gonflé la détermination des manifestants.

blanc_long-12.jpg
manifmacron12sept2017occupationresistance-2.jpg

Résistance

Le cortège devait se disperser. Puis les manifestants sont restés un très long moment à occuper le Boulevard de la Résistance. Logique.

Comme pour prévenir que le premier test social du quinquennat Macron en appellerait d’autres.

Rendez-vous devait être pris pour les 21 et 23 septembre.

(C) Photos leglob-journal

Laisser un commentaire