Guillaume Garot et Puech : « je ne veux pas être dans le calcul politicien ! »

Le député socialiste Guillaume Garot tout au centre de la photo (C) leglob-journal

Parents d'élèves et personnel du collège en sursis ne négligent rien. Actions, manifestations, présence soutenue sur les réseaux sociaux, mails aux conseillers départementaux pour tenter de faire infléchir les votes, et puis des courriers aux décideurs nationaux ; parce que le salut pourrait peut-être venir d'en haut? Une lettre en tout cas a été envoyée à la ministre de l’Éducation nationale signée par le personnel du Collège Fernand Puech. Quant à la FSU, le syndicat majoritaire dans le second degré, il entend bien être reçu en délégation par la ministre. Pas question donc de faire baisser la pression d'ici au 27 mai date à laquelle les conseillers départementaux doivent voter sur la proposition de « désaffectation » de l'unique collège public en centre ville de Laval.

Par Thomas H.
...


Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Pour lire la totalité de cet article, vous devez vous abonner. Choisissez l'abonnement qui vous convient pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal



faites le choix de l'investigation en Mayenne

Paiement sécurisé par carte ou chèque bancaire


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici