| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Position(s) personnelle(s) ou réaction à des pressions ?

- Par Julien Bestin*

L’équipe municipale Lavalloise penserait-elle les enfants incapables de comprendre ou à défaut leurs parents eux-mêmes incapables de leur expliquer la campagne de prévention VIH ?

Telles ont été les questions qui nous sont venues à l’esprit quand nous avons découvert ce matin (24 Novembre 2016) un article annonçant que « Le maire demande le retrait d’affiches près des écoles ».

Comme nous avons pu le dire à François Zocchetto, sénateur-maire de Laval et à Samia Soultani-Vigneron, vice-présidente de la région Pays de la Loire et première adjointe de la ville, sur twitter, nous sommes étonnés d’un tel article, alors que nous avons toujours échangé avec l’équipe municipale, en toute transparence. Nous aurions donc trouvé logique la réciprocité sur un sujet qui touche à nos thématiques. Nous estimons donc qu’un rendez-vous s’impose pour comprendre cette prise de position.

Non, nous n’allons pas, si j’ose dire, nous emballer face à cette situation. Mais une chose est sûre, nous serions prêts à nous emballer et à inviter (celle et ceux qui veulent avoir le droit de s’embrasser sans le consentement de qui que ce soit, quelque soit leur orientation sexuelle) à le faire, sur les marches de l’hôtel de ville si réellement la vision de couples s’enlaçant pose problème. Car oui, sur ces visuels, ces couples, ne font que s’enlacer.

Quelques affiches de la campagne anti VIH du ministère de la Santé

Non, nous n’allons pas, si j’ose dire, nous emballer pour prôner le coup d’un soir. Mais une chose est sûre, nous serions prêts à fédérer les associations du Grand-Ouest, pour intervenir dans tous les établissements scolaires de votre ville si vous pensez les enfants mal informés sur les thématiques de cette campagne.

Non, nous n’allons pas, si j’ose dire, nous emballer et réagir sur un coup de sang, en imaginant que la pression d’un lobby a motivé votre décision, vous nous connaissez, en partie. Mais une chose est sûre, si la pression d’un lobby dicte votre attitude, le « lobby » LGBT national est prêt, lui aussi, à s’exprimer à nos cotés.

Monsieur le sénateur-maire, madame la vice-présidente de la Région et première adjointe, mesdames et messieurs les élus, nous travaillons pour le mieux vivre-ensemble de tous les Mayennais autour des transidentités et de la diversité des orientations sexuelles. Nous le faisons depuis le début, main dans la main, en toute intelligence, en toute transparence avec vous, pour la reconnaissance, parfois par la visibilité, alors continuons ainsi, et rencontrons nous sans tarder pour comprendre cette situation et ce qui a motivé votre décision.

*Julien Bestin, fièrement entouré de l’équipe de La Gom’53, gayment disponible.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a décidé de défendre la campagne du ministère de la Santé mettant en avant des couples homosexuels. Une dizaine de villes françaises ont obtenu le retrait de ses affiches.


Réagir

Par Julien Bestin : Position(s) personnelle(s) ou réaction à des pressions ?

Publié le: 24 novembre 2016
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Disparités Droite Santé Tribune Libre
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS