Dissidence agricole

Les agriculteurs de l’APLI (Association de Producteurs de Lait Indépendants) se battent pour leur indépendance. Indépendance financière et indépendance tout court. Pour obtenir une meilleure rémunération de leur travail, c’est ce qu’ils disent (ils réclament un prix de 400 euros pour mille litres de lait) et ne plus vouloir subir.
Par leglob-journal

Sans extravagance, on peut dire que nous assistons en Mayenne à une sorte de petite « révolution ». La roue  tourne et les agriculteurs en ont conscience même si la majorité ne veut pas clairement l’admettre.

Les agriculteurs de l'APLI soutenus par la Confédération paysanne, se battent aussi contre une « certaine hégémonie » incarnée par une organisation qui ne les reconnaît plus comme ils disent. Certains ajoutent même qu’elle les nie.

Dans un tract distribué fin août intitulé, « Comment exploiter la crise laitière pour diviser les producteurs et les entraîner dans le mur ? » la FDSEA de la Mayenne estime que « l’activisme » des organ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal