Podcast > « Endiguons le racisme systĂ©mique » – Par Rihaoui Chanfi 🔓

Le conseiller municipal Ă  Laval, Rihaoui Chanfi, le premier noir Ă©lu en Mayenne...

Rihaoui Chanfi dans les locaux du Glob-journal, 24 grande rue Ă  Laval – © leglob-journal.fr


La belle lettre guillemet du Glob-journal

Je suis le premier noir qui siège au conseil municipal de Laval, en Mayenne… » . Elu sur la liste de Florian Bercault (DVG), Rihaoui Chanfi est dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la « Pratique sportive » .

Dans cette entretien qu’il a nous a accordĂ©, il dĂ©veloppe toutes les difficultĂ©s qu’il a rencontrĂ©es en France pour « être Ă  Ă©galitĂ© avec ses concitoyens » , simplement parce qu’il a une couleur de peau qui le diffĂ©rencie des autres. Rihaoui Chanfi dĂ©taille par le menu, dans cette entretien sonore de plus d’une demi heure, ce que le racisme a provoquĂ© chez lui quand il Ă©tait aux Ă©tudes, quand il envoyait des CV pour trouver du travail, ou simplement pour pouvoir franchir les portes de certaines institutions… ConfrontĂ© aux refus systĂ©matiques, il nous raconte ce qu’il a ressenti et porte un jugement sur la RĂ©publique qui a dĂ» mal Ă  assimiler les gens de couleurs

L’Ă©lu, « issu des quartiers populaires » a fait tout son parcours politique Ă  gauche, en soutenant dernièrement, en tant que Jeune socialiste François Hollande lors de son Ă©lection en 2012. Il s’est ensuite tournĂ© vers Emmanuel Macron, en 2017, dont il a dit par la suite, officiellement, avoir Ă©tĂ© profondĂ©ment déçu par sa politique. Rihaoui Chanfi devait finalement claquĂ© la porte de LREM 53 oĂą il Ă©tait « animateur Ă  Laval » , pour rallier la liste du maire DVG Florian Bercault, dont, depuis, il ne tarie pas d’Ă©loge…

Rihaoui Chanfi, vous allez l’entendre n’hĂ©site pas Ă  parler de « racisme systĂ©mique » et porte un regard aigu sur la situation de ces compatriotes estimant qu’ « il faut sortir de ce dĂ©terminisme » qui colle Ă  la peau de ces « minoritĂ©s visibles » en France. Il regrette notamment qu’il faille quatre gĂ©nĂ©rations pour pouvoir prĂ©tendre, Ă©ventuellement, ĂŞtre acceptĂ© comme un ĂŞtre humain Ă  part entière… â—Ľ


le slogan du Glob-journal

Commenter cet article