Tour Montparnasse, le contrat infernal ! – Par Marrie de Laval

Tout le monde se réjouit du dynamisme affiché du Département à sortir, enfin, de sa réserve et de son bocage, avec l’ouverture de « l’Espace Montparnasse », plateau de bureaux et salles de réunion ou de co-working, dans la célèbre tour parisienne. Curieux, Leglob-journal qui avait révélé le coût de cette opération, et l'identité de celui qui sous-loue le plateau, a eu accès au contrat de sous-location des 521,54 m² du 13ème étage, chiffre prédestiné. Sa lecture laisse apparaitre de nombreuses incohérences. Par exemple, le véritable montant du loyer malgré les chiffres relevés dans le contrat définitif et son projet présenté aux élus ; la modification de la date de mise en route du contrat de sous-location posent également souci. Et si le département est bien représenté dans le contrat par son président, Olivier Richefou, mandaté à représenter la collectivité, il n’est pas précisé qui représente la société Act’office dans un contrat signé... en 2008... D'où de nombreuses interrogations...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal