| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

ÉDITO - Les personnels des maisons de retraite ont raison, à 100 % de jouer les lanceurs d’alerte. C’est un sujet qui nous concerne tous. Ils sont essorés, vidés, sous pression constante. Ils nous disent en creux que l’on a pas suffisamment anticipé, ou bien que l’on a bien voulu oublier, - parce que c’est plus pratique - que les vieux vieillissent plus et c’est tant mieux. Vive l’allongement de la vie, l’accroissement de l’espérance de vie mais pas n’importe comment !

Par Thomas H.

On veut bien s’occuper des vieux, en faire presqu’un business, mais faut pas exagérer tout de même. Alors on demande aux personnels présent de faire le job pour trois. Et le travail de la toilette, de la couche qu’on change, du repas qu’on dépose rapidement devant le vieux ou la vieille, de la parole vite échangée « Ça va bien madame ?  », cela devient le quotidien. Un job, oui. Presqu’un mini-job qui dévalorise la nature même du métier d’aide-soignant.

Si l’on voulait, si la volonté politique était là, cela pourrait être d’un seul coup humanisé. il faudrait 700 millions, dit-on. Alors, on pourrait prendre le temps nécessaire. Aider. Soutenir plus. Sourire. C’est ce que réclame les personnels, et notamment les aides-soignants, en grande majorité des femmes qui aiment, dans la grande majorité aussi, ce qu’elle font.

Selon des rapports connus et qui détaillent cette souffrance depuis de nombreuses années, des rapports parlementaires ou de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) par exemple, il y a en France – et le chiffre prêterait à sourire si ce n’était pas la triste réalité – 0,6 aide-soignant par personne dans les Ehpad. Un être humain soignant à 60 % de ses possibilités seulement, vous imaginez ? Et si on veut faire le calcul, pour une Personne Âgée Dépendante dans chaque Établissement d’Hébergement, deux tiers d’un aide-soignant alors qu’il en faudrait selon les mêmes rapports sur l’hébergement en France des personnes âgées, pas un, mais trois.

Le système se craquelle

Et la baisse du nombre de contrats aidés décidés dernièrement par la nouvelle majorité - il y en avait 12 500 dans les Ehpad selon des chiffres de l’Assemblée Nationale – n’a fait qu’accentuer le malaise. Le moins est-il toujours porteur ? Alors il faut embaucher. Oui, mais cela coûte. Et si on peut faire, sans rien faire de plus, et en diminuant la masse salariale, pourquoi s’en priver ? Pourtant, c’est un sujet qui nous concerne tous. Tous.

Et dans le même temps, l’ISF est supprimé pour les plus riches. « Avec 1 949 euros par mois, le prix moyen des Ehpad est supérieur de 14% au revenu total d’un retraité  » – nous livre la Caisse des Dépôts qui a fait une étude. Et payer plusieurs milliers d’euros le mois, pour une « prestation » plus que moyenne, pour ne pas dire plus, ça fait mal. Car c’est un sujet qui nous concerne tous.

En Mayenne, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la Préfecture ce mardi 30 janvier 2018. Avec raison. Et dignité. Mais notons tout de même que le problème n’est pas nouveau, et qu’il a fallu attendre un mouvement national impulsé par notamment la CGT et FO pour se manifester. Et rompre le silence. Et brandir des pancartes et des banderoles où l’on pouvait lire : « Travail dégradé, Personnel épuisé, Résidents en danger !!!  »

Cette mise sous pression d’un personnel insuffisant dans les maisons de retraite, c’est un peu « l’arbre qui cache la forêt » de notre société pressurée. De notre société où tout est en sur-pression. Ephad, donc mais aussi Hôpital, mais également Prison, ou encore Justice, etc. Le système se craquelle. Et la transformation est en marche.


Réagir

Les vieux, un sujet qui nous concerne tous

Publié le: 30 janvier 2018
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Politique Vie 53
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
Vous aimerez lire aussi sur leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS